< Précédent

 Suivant >

1994 - 1995 - 1996 -- 1997 - 1998 - 1999 - 2000 - 2001 - 2002 - 2003 - 2004

Janvier - Février - Mars - Avril - Mai- Juin- Juillet - Août - Septembre - Octobre - Novembre - Décembre

Avril 2004

Vendredi 30 avril 2004

18h00. Veillée de prière (selon des notes gardées confidentielles jusqu'en juillet 2004)

 

Le 30 avril 2004 a été l'occasion d'une incroyable veillée de prière dont j'avais jusqu'ici choisi de garder confidentielle la portée pour Aude comme pour nous.

Un jour peut-être, quelqu'un expliquera par quel rocambolesque chemin la Providence a voulu que Nabil Abou-Nicola, Samia Ashquar et Ofer Golany, qui étaient pour nous de parfaits inconnus jusqu'à ce soir d'avril, passent à Ottignies pour prier au chevet de Aude avec Emmanuelle, une connaissance belge, au lieu de se rendre à l'anniversaire auquel ils étaient invités à Louvain-la-Neuve.

Le moment n'est pas venu pour que je m'y attarde moi-même maintenant, même si j'écris ces lignes un peu plus d'un mois après la mort de Aude. Je me contenterai donc de préciser que tous les 3 sont membres de la communauté "Vie Nouvelle" établie à Nazareth en Israël et étaient de passage en Belgique pour une série de concerts pour la paix (*).

Au cours de cette veillée, nous avons prié et loué ensemble l'Esprit-Saint au chevet de Aude pendant plus de 2 heures. Le pédiatre attendait dans le couloir et, avons-nous appris plus tard, est finalement rentré chez lui sans ausculter Aude, de peur de déranger.

Il n'y a pas de mots pour décrire ce qui s'est produit ce soir dans la chambre de Aude. Pendant 2 heures, nous avons été plongé hors du temps, entre Ciel et Terre, oserais-je dire "au Paradis", au coeur d'une incroyable onction de l'Esprit-Saint !

Au terme de cette louange, Nabil, le leader du groupe, a senti dans son coeur que tous ceux qui approcheraient Aude (et plus particulièrement toucheraient son avant-bras) recevraient une bénédiction spéciale. Cette prophétie nous a plus que surpris et jamais je n'aurais osé la rapporter ici si elle ne s'était ensuite trouvée confirmée par une autre prophétie de Thérèse Stoop d'une part et par le témoignage de plusieurs amis de Aude, d'autre part.

Ofer, le guitariste juif du groupe, a lui déclaré ressentir que Aude était entrée dans une vie nouvelle. Selon la tradition juive, il nous a invité à croire et à recevoir de Dieu un nouveau prénom pour notre fille (comme Jacob qui reçoit le prénom Israël ou Abraham qui a pris le nom d'Abrahaam).

Le prénom de Aude évoquait pour lui le son hébreux qui désigne "encore".. Il nous proposait désormais d'utiliser aussi le nom de Samia. Emmanuelle précisera que Samia veut dire "Céleste" en arabe !

Aude-Samia, quel cadeau de Dieu ! Dans la prière, j'ai ressenti au même moment que Dieu voulait nous signifier que nous, parents, qui avions choisi le prénom de notre fille il y a 10 ans, nous devions désormais la Lui abandonner et Lui laisser nous montrer à quel point il était son Père adoptif, à quel point il la couvrait désormais de son aile puissante et paisible. Oui, ce soir du 30 avril, j'ai eu la certitude que Dieu nous demandait de lui abandonner notre fille pour mieux pouvoir la combler encore comme sa fille, car ce qui allait arriver, ce n'était plus "notre" affaire, mais la Sienne !

Etrange soirée, que je n'avais pas estimé opportun de partager sinon avec quelques amis très proches, tellement elle fut intense, pour leur suggérer de prier pour que nous vivions jusqu'au bout dans la paix, l'abandon que Dieu semblait nous suggérer "pour la plus grande gloire de Son Nom", abandon qui allait, j'en avais désormais la certitude, bientôt s'accomplir par le grand Passage de Aude de ce monde à celui de son Père.

Durant la veillée de prière, Nabil a oint le visage de Aude d'huile bénite spécialement à l'attention de Aude par le Père Remi Schappacher qui participait une retraite à Thy-le-Chateau dans les locaux de la Communauté des Béatitudes avec Nabil, Samia et Ofer. Thème de la retraite : "Passerais je un ravin de ténêbres" (Psaume 222-23) !

Sur la photo ci-dessus, la pixide (ou custode) que Pierre a confiée à Aude apparaît déposée sur le lit de Aude comme un objet d'adoration autour duquel nous prions.

 

Dans l'Espérance,

Philippe et Vieng

A propos de Frère Rémi (Schappacher) : Rémi Schappacher, dominicain, prêche des retraites de guérison intérieure, chemin spirituel qui peut saisir l'homme tout entier, avec son corps et son psychisme. Il propose ce chemin aux « blessés » de la vie et raconte son expérience : c'est le Seigneur qui guérit.

Il est l'auteur d'un livre intitulé "Veux-tu guérir ?" publié en 2000 par les Editions du Cerf

Paru en : 2000 - Nouvelle édition : 2001
264 pages - Dimensions: 195 x 135 x 18 - Poids 300 grammes
ISBN : 2204065137 - SODIS : 8261685 - EAN : 9782204065139

http://www.editionsducerf.fr/html/fiche/fichelivre.asp?N_LIV_CERF=3420

A propos d' Ofer Golany (www.geocities.com/guns2guitars) est connu un musicien engagé connu pour l'enregistrement aux Pays-Bas en 2002 d'un CD intitulé "Alternative". Dans sa version anglaise, ce CD a été réalisé avec des musiciens de Jazz et un élan spirituel que n'aurait pas la version "hébraïque" intitulée "guns2guitars" et enregistrée à Jérusalem.

En 2004, il a enregistré un nouveau CD "Musiciens pour la Paix" avec les musiciens arabes chrétiens Abou Nabil-Nicola et Samia Ashquar. Ce CD mêle des prières en hébreux, en arabe, en anglais et en français sur le thème de la paix.

< Précédent

 Suivant >